top of page

On dit que la vie n'est pas simple et que le bonheur est rare. Pour Philippe Delerm, il tient en trente-quatre "plaisirs minuscules". Il évoque ici tour à tour, sous forme de petites séquences, la satisfaction immense qu'il tire tantôt de petits gestes insignifiants, tantôt d'une bienheureuse absence de gestes. Toutes les saisons sont évoquées dans ce petit ouvrage délicieux qui s'apparente presque à un manuel du bonheur à l'usage des gens trop pressés. Les plaisirs de la table y ont une place privilégiée et, tout comme les plaisirs d'un autre ordre, font ressurgir avec humour et nostalgie l'univers de l'enfance, chez le narrateur comme chez le lecteur, rendus complices par la merveilleuse banalité des situations décrites. Grâce à ce traité de vie simple, Delerm nous rappelle que prendre le temps, socialement ou à part soi, n'est pas une perte de temps. Certaines séquences sont toutefois ambiguës, comme celle sur Le Dimanche soir. S'ouvrant sur la description d'une joie, elles s'achèvent avec gravité sur une sensation douloureuse, comme pour nous rappeler que le bonheur, s'il n'est pas rare, est tout de même précieux. --Sana Tang-Léopold
 

"C'est facile, d'écosser les petits pois. Une pression du pouce sur la fente de la gousse et elle s'ouvre, docile, offerte. Quelques-unes, moins mûres, sont plus réticentes - une incision de l'ongle de l'index permet alors de déchirer le vert, et de sentir la mouillure et la chair dense, juste sous la peau faussement parcheminée. Après, on fait glisser les boules d'un seul doigt. La dernière est si minuscule. Parfois, on a envie de la croquer. Ce n'est pas bon, un peu amer, mais frais comme la cuisine de onze heures, cuisine de l'eau froide, des légumes épluchés - tout près, contre l'évier, quelques carottes nues brillent sur un torchon, finissent de sécher.Alors on parle à petits coups, et là aussi la musique des mots semble venir de l'intérieur, paisible, familière. On parle de travail, de projets, de fatigue - pas de psychologie."

Spectaculaire phénomène d'édition, ce livre a séduit un immense public par sa fraîcheur et sa précision. Du croissant aux espadrilles, Philippe Delerm décrit avec bonheur les petits plaisirs de la vie.

 

A propos de l'auteur :

Philippe Delerm est né le 27 novembre 1950 à Auvers-sur-Oise. Ses parents étant instituteurs, il passe son enfance dans des "maisons d'école" : à Auvers, Louveciennes, Saint-Germain. Il fait des études de lettres à la faculté de Nanterre, puis devient professeur de lettres en Normandie. Il vit donc depuis 1975 à Beaumont-le-Roger (Eure), avec Martine, sa femme, également professeur de lettres et illustrateur-auteur d'albums pour enfants.
Il anime un club de théâtre et un club de football dans son collège, après avoir été entraîneur d'athlétisme. Auteur d'une vingtaine d'ouvrages destinés à un public adulte dont "La première gorgée de bière", un des plus grands succès d'édition, qui s'est vendu à un million d'exemplaires, et "La sieste assassinée".

 

La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules est un livre de Philippe Delerm qui célèbre les petits moments de bonheur de la vie quotidienne. Les lecteurs sont transportés dans un univers poétique où les plaisirs simples sont célébrés. Ce livre est une ode à la beauté de l'instant présent et à la capacité de trouver du bonheur dans les choses les plus simples. Les lecteurs seront enchantés par la prose délicate et la sensibilité de Philippe Delerm, qui capture parfaitement l'essence de la vie quotidienne. Pour tous ceux qui cherchent à savourer les petits plaisirs de la vie, La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules est un livre à ne pas manquer.

La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules - P. Delerm

SKU : 9782070744831-L52
2,30€Prix
    bottom of page