top of page

OCCASION - FORMAT POCHE

 

Découvrez "Traduit du vent" de Gilbert Cesbron, un livre qui vous emportera dans une incroyable tempête d'émotions. Plongez-vous dans cette histoire captivante et laissez-vous transporter par la plume envoûtante de l'auteur. Un véritable chef-d'œuvre incontournable pour tous les lecteurs avides d'aventures littéraires intenses et profondes. Préparez-vous à être conquis dès la première page !

 

 Gilbert Cesbron est né à Paris en 1913. Son premier roman, Les Innocents de Paris, reçoit le prix de la Guilde (Lausanne, 1944). Sa notoriété s'affirme avec Notre Prison est un royaume (Prix Sainte-Beuve 1948) et la pièce : Il est minuit, docteur Schweitzer (1950).

     Romancier, essayisite, auteur dramatique, il s'attache à des thèmes et à des personnages de notre époque : les prêtres ouvriers (Les Saints vont en enfer, 1952), la jeunesse délinquante (Chiens perdus sans collier, 1954), l'euthanasie (Il est plus tard que tu ne penses, 1958), la violence (Entre chiens et loups, 1962), la femme dans la société (Une Abeille contre la vitre), la montée des peuples de couleur (Je suis mal dans ta peau), etc.

     C'est encore des problèmes de ce temps que traitent tous ses essais : Ce siècle appelle au secours, Libérez Barabbas, Une sentinelle attend l'aurore, etc.

     Le Grand Prix d'Art dramatique d'Enghien lui a été décerné en 1965 pour sa pièce : Lutter avec l'ange. En 1957, il avait déjà reçu le second prix pour L'Homme seul.

 

     A la source des quatre-vingts contes que réunit ce recueil, il y a cette petite phrase d'un personnage d'Andersen : « Mère prétend que tout ce que tu regardes peut devenir une aventure... » Elle est la définition de l'esprit d'enfance ; elle est aussi celle de la poésie. Elle exprime une vérité que l'on oublie en devenant une « grande personne » et que l'on retrouve lorsqu'on s'aperçoit enfin que les grandes personnes n'existent pas...

     Enfant à cheveux gris (comme l'écrit ailleurs Gilbert Cesbron), nous demeurons sensibles aux charmes, aux secrets, aux terreurs de notre premier âge. Ce sont eux qui peuplent ces contes où domine tantôt le fantastique, tantôt la tendresse, tantôt l'humour. Ne vous hâtez pas de dire que ce qu'ils racontent est « impossible » : c'est un mot qui n'appartient pas au vocabulaire de la poésie. Ouvrez plutôt des yeux d'enfant sur le monde épais qui nous entoure, et vous y découvrirez également des personnages aussi insolites, burlesques ou pathétiques que Mademoiselle de Sainte-Amère, Burns ou la vieille Jeanne...

Traduit du vent - Gilbert Cesbron

SKU : 2762-L46
1,00€Prix
    bottom of page